Une pierre, multiples coups (1 de 5)


Nous avons la recette pour revitaliser un quartier. Elle est applicable aisément, très peu coûteuse et gratifiante immédiatement. Grâce à elle, on peut ­«semer» la prospérité simultanément chez les individus d’une population, dans les commerces, dans les institutions et dans les infrastructures.  C’est un ensemble indissociable et c’est pourquoi les efforts de revitalisation sont souvent éphémères ou infructueux.

Une communauté est composée d’humains, d’un milieu de vie bâti et d’un environnement naturel. Ces éléments doivent s’harmoniser. La Nature peut s’occuper d’elle même si on ne la bouscule pas trop. Il ne reste qu’à orchestrer la symphonie des gens et des infrastructures.

Nos programmes Union pour bâtir la prospérité et Communauté Québec aident, entre autres, les gens des quartiers en développement à acquérir les techniques et les aptitudes nécessaires tout en mettant en œuvre les activités génératrices de prospérité. À la manière d’un stage, l’apprentissage se fait en vivant l’expérience en temps réel, in situ, avec l’assistance de mentors et de guides. Procéder ainsi rend l’exercice plus aisé pour les participants. C’est efficace et durable.

Les prochains billets aborderont un à un les ingrédients de la recette. Nous vous invitons à participer à la discussion (voyez le menu du haut de la page).

Publié dans socio-économique | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire